Zineb Ghazoui : victime de menace de mort sur les réseaux sociaux

Zineb Ghazoui : victime de menace de mort sur les réseaux sociaux

476
0
PARTAGER

À la suite des événements récents sur les attentats terroristes commis à l’encontre de Charlie Hebdo, les avis de menace continuent et se propagent à travers le monde. En effet, la journaliste originaire du Maroc, Zineb Ghazoui, fait actuellement l’objet d’un appel à assassinat, sur le réseau social Twitter.

Une menace véhiculée par les jihadistes

Considérée par les jihadistes comme une athée, mais aussi, une personne qui insulte le Prophète Mahomet, Zineb Ghazoui a fait l’objet d’un appel à assassinat depuis le mardi 17 février 2015, vers 18 h, sur Twitter. Les jihadistes ont entre autres, accusé la journaliste comme étant, une employée au sein de Charlie Hebdo et ont conçu un hashtag pour mettre en avant leurs annonces sur le réseau social.
Par ailleurs, les jihadistes n’ont pas mâché leurs propos pour inviter un meurtre par le sang, tout en mettant en avant l’esprit de vengeance et une mort de la journaliste, par décapitation. Des propos terrifiants et sanglants qui sont écrits en arabe.

Une menace déjà véhiculée au lendemain de l’attentat de Charlie Hebdo

Il faut savoir que les menaces à l’encontre de Zineb Ghazoui ne sont pas datées d’hier. En effet, dès le lendemain de l’attentat perpétré à Charlie Hebdo, les avis de meurtre fustigeaient pour « avoir la tête » de cette journaliste. Cependant, ces menaces étaient d’une plus grande envergure, ce mardi, et d’une plus grande portée avec des propos plus effrayants, qui s’accompagnaient des photos de cette dernière.

Rappelons que son intervention, au lendemain des attentats de Charlie Hebdo, sur France 24 et diffusée largement sur YouTube, a mis le feu aux poudres. Les avis de haine à son égard n’ont cessé de se constater depuis, engendrant ces appels au meurtre par les islamistes radicaux et les jihadistes.

Commentaires